Amélie Pichard nous invite dans son plumard

Amélie Pichard ouvre enfin sa première boutique ! Sans surprise c’est rue de Lappe dans le 11ème, son quartier, que la créatrice s’installe dans un lieu atypique imaginé par Marion Mailaender de Design & Fils. Partageant la même passion pour « l’erotic vintage », leur duo tombe sous le sens. La designer imprégnée de l’esprit décalé d’Amélie, elle était la personne idéale pour concevoir un lieu témoin de l’univers Pichard.

amelie-pichard-boutique-paris-folkr 1Fan de PMU, il va s’en dire que la devanture de la boutique ne pouvait être que verte. L’idée d’Amélie était de faire de ce lieu, un endroit à son image. Conviviale, on rentre dans la boutique comme on rentrerait au café du coin, ou chez une amie. La télé vintage de la vitrine nous plonge directement dans le bain. Le crépi blanc et la moquette écrue assagissent l’endroit mais le coussin affichant la face de Cloclo nous rappelle que l’on est bien chez Amélie Pichard, la reine du kitch.

La créatrice témoigne son envie « (…) de devenir commerçante, de retrouver cet échange avec [s]es clientes, ce côté vieille France, la proximité ne [lui] a jamais fait peur. Il est temps pour la marque d’être plus proche que jamais de ses Pichard girls. » et cela prendra forme grâce à des événements organisés au sein de la boutique. Rendez-vous au 34 rue de Lappe dès maintenant pour passer un bon moment, pour s’émerveiller mais surtout pour se laisser tenter par une paire de mules.

Au fond de la boutique, un lit vêtu de satin rose nous attend si jamais l’envie de faire une sieste nous prendrait. On peut aussi s’y allonger pour flâner, et s’évader dans le monde Pichard; faisant rimer français et simplicité. Après tout, la vraie vie se passe dans le plumard, non ?

pichard-folkr-boutiqueamelie-pichard-boutique-paris-folkr 6amelie-pichard-boutique-paris-folkramélie pichard-boutique-folkr 2amelie-pichard-boutique-paris-folkr 7amélie pichard-boutique-jeanne damas-folkramelie-pichard-boutique-paris-folkr 2amélie pichard-boutique-folkr

A propos de l'auteur

Anouck Leclercq

« Les filles averties respectent les règles mais twistent les codes. Car ce sont elles qui décident quand elles veulent séduire – ou pas. Bref, elles jouent mais ne trichent pas. » – Philippe Corbin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.