Pour fêter l’ouverture prochaine du Playground, Folkr s’associe avec Eléonore Wismes pour vous offrir un tirage exclusif. Avis à tous les parisiens et parisiennes, Playground est un nouvel événement alternatif mêlant art, mode et lifestyle. Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable dans un spot arty-cool en plein cœur de la capitale, dans le 10ème arrondissement !

Réservez dès maintenant votre week-end du 18 au 20 mai et venez découvrir une nouvelle génération féminine d’artistes et de créatrices. Playground proposera un mix parfait entre galerie, cinéma, market vintage, épicerie et dance-floor avec des lives non-stop. Un lieu (ré)créatif ouvert à tous, pendant 3 jours, 24/24H, où l’on trouve toutes les formes d’art féminines réunies mais aussi toutes les envies du moment.

Éléonore Wismes par Pierre-Emmanuel Testard

La photographe Eléonore Wismes explore de nouveaux horizons. Ce tirage est extrait d’une série de photos rendant hommage à la femme et à la beauté. Un mélange d’images argentiques et d’aquarelle. Les ciels se parent de nouvelles couleurs, les corps nus se mêlent à des décors imaginés voire imaginaires, les visages s’éclairent de mille feux, des étoiles dignes de dessins d’enfants viennent sublimer la nature ou bien des décors urbains.

Pour tenter de gagner un tirage d’Eléonore Wismes au format A3 (photo ci-dessous), il suffit de laisser le plus beau des commentaires en bas de l’article. Un tirage au sort aura lieu le jeudi 17 mai 2018 à 19H00 pour désigner le gagnant ou la gagnante (un tirage en jeu). Date limite de participation : jeudi 17 mai 2018 à 18h59.

LE CONCOURS EST TERMINE.

A propos de l'auteur

Pierre Pomonti

'Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.' - Marcel Proust

Articles similaires

296 Réponses

    • Baret

      Quand je vois le monde, ce monde que vous, et vos parents, nous avez laissé, ce monde ou plus rien n’est, ce monde ou l’argent te surveille jusqu’à ton dernier filet de bave. Vous n’avez pas honte, chiotte, de nous offrir « ça » ? Un poubelle pareille, cette poubelle du corps, cette poubelle de l’esprit ?
      – Un jour, l’Homme s’est revéillé et s’est dit que seule une machine infernale pourrai justifier sa non-éxistence sur Terre ?
      – Ce monde rongé à l’os, calciné brulé d’acide humain, d’acide d’Homme, brûlé de soif.
      – Des fois je me dis qu’on nait au beau milieu d’une grande cité avec des rues et des buildings vêtus de merde, une grande cité ceinturée d’aéroports ou s’écrasent continuellement d’énormes avions noirs surchargés d’horreur, et que je dois courir dans la ville pour exister, courir à plat-ventre sous une averse de rongeurs morts, évitant de glisser sur le sol trempé d’eau et de chair, sous un ciel chaotique, des éclairs qui déchirent le ciel comme ils déchirent ton bide et mes tripes, dans cette ville, ou des accidents mortels rythment tes pas, des camions rouillés et des bennes à ordures gigantesques t’arrivant droit dans la gueule, et que pour sortir de cette merde, ou du moins pour croire que tu en sors, il faudra que tu sillonne infiniement cette putain de ville, accompagnée d’une armée d’intentions, zigzagant entre les hurlements, dévorant la peur du monde avant qu’elle ne te morde, et trouver un produit, un produit qui t’anesthésiera. La petite mort. Un produit qui t’oubliera et dans lequel tu t’oubliera. Un produit qui souillera tout ce qu’en toi il y a de rire et d’eau.
      – Parce que c’est ça, le parcours. Le parcours de la gueule ouverte, le parcours du con battant. Pleins de connerie, de sperme périmé et de connerie. Et là seulement tu verras, tu lèchera le monde sans ses fringues, tu verras la misère de l’être, t’entendras comme il déchire les tympans le goût de la merde, tu sentiras comme ça pue, les étoiles qui se cassent la gueule. Je connais Eléonore depuis son plus tendre âge. Aujourd’hui, dans l’espoir de remporter ce cliché convoité, je pleure des cascades de love sur son coeur frais. La terre s’ouvre, les demons rugissent, la sadness nous ronge. Et me voilà parti, magnanime, fier et fragile de me confié à Elle, dans la rancoeur de ne pas être à la hauteur à laquelle je songeais. E

      Répondre
  1. verrecchia

    Une muse non muselée par un carcan spirituel. Telle est l’atmosphère qui ressort de ces photos aériennes

    Répondre
  2. degoul marie laure

    Bonjour je participe pour ce super cadeau , je croise les doigts

    Répondre
  3. tomasi78

    Bonsoir
    Superbes photos ! Merci pour le concours
    Je participe avec plaisir

    Répondre
  4. dele9491

    Bonsoir, je participe avec plaisir … J’aime bien comme style … bon c’est pas le plus beau des commentaires pour gagner … Mais je ne suis pas un grand écrivain … Merci bien, bonne semaine …

    Répondre
  5. DABBY NAVAL

    Je n’avais malheureusement pas pu venir voir tes oeuvres qui sont si incroyables!!! je ne peux pas rêver plus beau cadeau pour mes 30 ans :)) !!!! c’est sublime!

    Répondre
  6. brellier

    bonjour,
    je participe avec plaisir afin de gagner une magnifique photo,
    merci pour le concours 🙂

    Répondre
  7. Sibylle Petit-Dblz

    Splendide travail d’où s’émane une poésie onirique. L’instantané de l’argentique couplé aux ondulations de l’aquarelle nous offre une œuvre inédite et envoûtante.
    Merci à Eléonore Wismes et merci à Folkr pour ce joli concours!

    Répondre
  8. valerieg9274

    Bonjour, c’est vraiment très joli, bravo. Je tente ma chance avec grand plaisir

    Répondre
  9. 3alex1

    Bonsoir, je participe avec grand plaisir.
    Je croise les doigts, merci beaucoup.

    Répondre
  10. Jallé

    Bonsoir,

    je ne connaissais pas cette artiste et je trouve son travail magnifique

    merci

    Répondre
  11. Arnaud

    Bonjour,
    Je participe avec plaisir pour gagner une oeuvre original comme celle-ci.
    Merci et bonne chance à tous.

    Répondre
  12. daubi

    Bonsoir,

    Je participe avec plaisir pour gagner un de ces magnifiques tirages.

    Bonne semaine

    Répondre
  13. gilbert bourdiec

    Bonjour, très jolies photos entre le rêve et la réalité…j’aime beaucoup

    Répondre
  14. Ronan

    De belles photos, très originales
    Merci pour ce concours, je participe avec plaisir

    Répondre
  15. menabric

    Bonjour, je tente ma chance, merci pour le concours, je croise les doigts !

    Répondre
  16. Lucie G.

    Encore une fois un super concours ! Obligé d’y participer. Je croise les doigts <3

    Répondre
  17. BAILLY RAPHAEL

    Bonjour , une réelle beauté!!!! J’adore les photos de femmes, du charme féminin!!!! La beauté mise en valeur de façon professionnelle y’a que ça de vrai!!! J’adorerais possèder cette photo!!! Merci pour ce magnifique lot!!! Bises

    Répondre
  18. loonak

    Bonjour,
    Comme j’apprécie beaucoup le travail de Eléonore Wismes, je tente ma chance pour gagner ce magnifique tirage 🙂
    Merci pour le jeu-concours et bonne journée !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.