Et si le tailleur devenait notre acolyte cet hiver ? Chaque semaine nous découvrons de nouveaux styles, de nouveaux looks, toujours tournés vers de nouveaux horizons ; et tout à coup notre cœur s’accélère, ça y est on chavire ! Pour ce début d’année c’est la jeune marque parisienne Admise Paris qui nous a conquis. Conquis par l’idée, par le vêtement, par les coupes, par les tissus sélectionnées, serait-on complètement tombés amoureux ?

Admise Paris c’est le bon tailleur, un classique revisité et modernisé qui retrouve sa place d’incontournable dans notre vestiaire féminin. À porter de jour comme de nuit, au boulot comme à l’apéro, c’est le tailleur dans lequel on se sent bien avant tout ! Chouette idée ; c’est en 2013 qu’elle a fleuri dans la tête de Zoé Leboucher alors qu’elle patientait sagement dans une salle d’attente pour un entretien, complètement étriquée dans son tailleur. Le nom de la marque était alors évident pour la jeune entrepreneuse, comme le résultat d’un examen : elle était Admise.

Réalisées à partir de tissus provenant de fins de séries de grandes maisons de mode, les collections Admise sont proposées en stock très limités. Une démarche anti-gaspillage qui signe l’ADN de la marque parisienne. C’est une nouvelle façon de s’inspirer que Zoé a fraîchement appuyée grâce à une collaboration avec deux influenceuses à l’origine du podcast Fashion No Filter, nous avons nommé Camille Charrière & Monica Ainley !

En novembre dernier, cette capsule imaginée pour les fêtes de fin d’année donne naissance à 4 modèles en velours émeraude, doré, bordeaux et bleu. Une collaboration brillante. Mais Zoé nous promet encore bien des surprises pour la collection été 2018… Alors, sachez-le, le tailleur ce n’est pas juste permis c’est complètement ADMIS. Découvrez sans plus attendre votre prochain tailleur et filez sur l’e-shop ou en boutique au 43 rue de la folie Mericourt dans le 11ème arrondissement.

Admise-Paris-lookbook-hiver-2017-FolkrAdmise-Paris-lookbook-hiver-2017-Folkr

A propos de l'auteur

Anouck Leclercq

"Les filles averties respectent les règles mais twistent les codes. Car ce sont elles qui décident quand elles veulent séduire - ou pas. Bref, elles jouent mais ne trichent pas." - Philippe Corbin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.