Direction l’Hôtel Grand Amour à Paris pour une rencontre avec Tom Grennan : nouvelle sensation de la pop britannique. L’occasion d’évoquer en sa compagnie l’album ‘Lighting Matches’ qui sortira le 6 juillet prochain.


Tu as eu une année 2017 très chargée, quel a été ton moment préféré ?

Ce que j’ai préféré faire en 2017 c’est avant tout écrire et enregistrer mon album. Je suis également parti en tournée en Angleterre. Mais j’ai adoré cette année dans sa globalité. Par moment j’étais obligé de me pincer pour m’assurer que je ne rêvais pas.

Penses-tu que travailler avec Chase and Status sur ‘All Goes Wrong’ a boosté ta carrière ?

Je leur dois beaucoup ! Ils ont énormément de flair et savent très bien repérer les talents émergents. Au début j’avais un peu d’appréhension, mais cette collaboration m’a été très bénéfique. Je l’ai perçu comme un exercice avant de me lancer en solo. Les gens ont commencé à s’intéresser à moi grâce à ce single.

C’était super de travailler avec Chase and Status ! Ils ont entendu l’une de mes chansons, et m’ont ensuite invité en studio. C’était la première fois que je faisais de la musique de façon professionnelle. C’était complètement surréaliste pour moi, car je suis fan de leur univers.

Tu as aussi travaillé avec Charli XCX pour son clip ‘Boys’ …

Charli XCX et moi sommes amis et avons le même manager. Elle m’a demandé si je voulais participer à son clip. J’ai perçu sa demande comme un véritable honneur et j’ai donc naturellement accepté. Son single est totalement réussi. J’ai adoré le thème de la chanson, aussi bien que l’idée du scénario. En plus, c’était l’occasion de faire partie d’un projet où figurent de grands noms de la musique (Diplo, Mark Ronson etc…). Sur le tournage, j’ai justement rencontré Oliver Sykes du groupe Bring Me The Horizon.


The Libertines et Adele ont l’air de beaucoup t’inspirer …

Je suis un grand fan de The Libertines ; ils m’ont toujours inspiré. Après les avoir vu en concert devant une salle pleine à craquer, je me suis dit que je voulais faire la même chose. Au final quand nous nous sommes rencontrés, je me suis rendu compte que c’était des mecs totalement normaux. Depuis je suis devenu ami avec Carl Barât (l’un des membres du groupe). Je trouve ça tellement dingue. En ce qui concerne Adele, j’adore sa musique. Je pense que nos deux voix se marient bien ensemble.


D’où est venue l’idée de reprendre le titre ‘Fade’ de Kanye West pour le Live Lounge de BBC ?

BBC Radio 1 a émis l’hypothèse de reprendre l’un des tubes de l’époque. Par la suite Chase and Status a suggéré le titre ‘Fade’ de Kanye West. A travers cette reprise on a voulu réorchestré le morceau et insuffler une dynamique totalement nouvelle.

A quoi va ressembler ‘Lighting Matches’ ?

Je voulais que mon premier album soit un véritable classique. Pour cet opus, j’ai travaillé avec une chorale gospel et plusieurs musiciens, à la manière d’un orchestre. Je veux vraiment proposer le meilleur disque possible. Sortir ce projet c’est comme un saut dans le vide. C’est également le début d’un nouveau chapitre dans ma carrière.


As-tu senti une certaine forme de pression lors de l’enregistrement ?

C’est mon premier opus, donc il n’y a pas vraiment d’attente autour de ma musique. Grâce à ça, je n’ai pas vraiment ressenti de pression quand je bossais dessus. Tout s’est fait de façon naturelle et spontanée.

 

Crédits : Pierre Pomonti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.