Liquides Imaginaires : prenez votre envol

Philippe Di Méo, créateur des Liquides Imaginaires, a une vision individuelle et esthétique du parfum. C’est pour lui une vibration intérieure, un lien unique entre le monde du matériel et de l’immatériel, des sens et de l’essence, qui nous élève à une réalité plus haute. Le poème ‘Elévation’ de Charles Baudelaire est le point de départ de sa rencontre avec Julien Benhamou, photographe de l’Opéra de Paris.

C’est dans un hôtel particulier abandonné du Marais que Philippe Di Méo et le photographe Julien Benhamou mettent en scène trois danseurs pour un film et une série de photos. L’inspiration de Charles Baudelaire les guide dans l’expression du sentiment d’élévation. Le créateur cherche dans ce projet à inscrire le parfum dans une dimension spirituelle. Ils ont su ensemble inspirer les trois danseurs (Utku Bal, Calista Ruat et Valentin Regnault) et le violoncelliste Sebastien Grandgambe dans le décor à l’abandon de l’Hôtel de Rohan, comme le fait Philippe Di Méo avec ses parfumeurs : de la poésie, des références au romantisme noir et une grande part de liberté artistique.

Les Liquides Imaginaires brisent les archétypes de la parfumerie traditionnelle. Ils sont engagés dans l’idée que le parfum appartient plus au Beau qu’à la beauté. Découvrez tous les parfums sur le site de Liquides Imaginaires.

liquides-imaginaires-Julien-Benhamou-folkr-UTKU-BAL liquides-imaginaires-Julien-Benhamou-folkr-VALENTIN-REGNAULT liquides-imaginaires-Julien-Benhamou-folkr-CALISTA-RUAT

A propos de l'auteur

Pierre Pomonti

‘Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.’ – Marcel Proust

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.