Mademoiselle Agnès vire au gleen pour LVMH

Cet hiver, Mademoiselle Agnès change de masque, adopte des cheveux verts et devient la femme gleen pour LVMH. Gleen ? C’est un mot désignant l’équilibre parfait d’une attitude green et glamour à la fois.

Le groupe fait appel à la journaliste pour appuyer ‘LIFE 2020′, son programme engagé dans la protection de l’environnement, au court d’une mini vidéo. C’est pourquoi, Mademoiselle Agnès jongle de marque en marque, recyclant le papier de soie de Louis Vuitton comme papier à lettres, soulignant le « substainable » de Berluti et mangeant de la crème d’abeilles Guerlain.

Filmé et co-écrit par son fidèle acolyte, Loïc Prigent, le court-métrage est décalé et complètement insolite. Décryptons alors les initiales du célèbre groupe français : si le L veut dire légume, le M miam, le H haricot, le V serait alors verdure ?

 

A propos de l'auteur

Anouck Leclercq

« Les filles averties respectent les règles mais twistent les codes. Car ce sont elles qui décident quand elles veulent séduire – ou pas. Bref, elles jouent mais ne trichent pas. » – Philippe Corbin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.