La Fashion Week continue, direction le sous-sol d’une ancienne banque pour découvrir la collection homme Printemps-été 2019 de Yoshio Kubo. Passionné de films de gangsters, c’est naturellement que l’inspiration de ce show lui est venue. Décor coffre-fort, gueules fermées, sourcils froncés, zips et harnais à tout-va, on côtoie les voyous.

Mixant le tailoring au streetswear, Yoshio Kubo a concocté un mix éclectique offrant de nouvelles silhouettes. La veste à carreaux structurée se porte sur un imprimé tropical orange, le short au dessus du pantalon et les sacs bandoulières par deux croisés sur la poitrine. Coup de cœur pour la veste de sport qui ne se zippe plus mais se ferme avec une boucle double D, et les poches transparentes pensées en ajout sur les pièces. Côté coloris, le jaune signalétique stylise le jogging, alors que le mauve lilas renouvelle notre costume d’été.

Cette nouvelle collection baptisée ‘Worst Case Scenario’ est un mélange de style royal ouvrant le champs des possibles que le designer décrit comme ‘un concept de gestion des risques‘. Tout cela dans le but de ‘préparer et minimiser les contingences pouvant entraîner des accidents, des problèmes de qualité ou d’autres problèmes.’

A propos de l'auteur

Anouck Leclercq

"Les filles averties respectent les règles mais twistent les codes. Car ce sont elles qui décident quand elles veulent séduire - ou pas. Bref, elles jouent mais ne trichent pas." - Philippe Corbin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.