Samedi 23 juin, l’équipe Folkr s’est rendue à la station F pour découvrir la collection printemps-été 2019 du label Andrea Crews. Défilant devant une statue de Jeff Koons, les mannequins nous ont exposé une nouvelle vision de l’homme, celui d’aujourd’hui, celui qui surfe. Trader, startuper ou hacker, c’est avant tout un entrepreneur mais que porte-t-il ?

Inspirée du monde digital, Maroussia Rebecq redéfinit le style du businessman qui mixe le sportswear à ses costumes strictes sans complexe. Les deux univers se côtoient naturellement sur des pièces évidemment revisitées. Les cols de chemises se multiplient et dégringolent sur nos épaules, les sangles ceinturent le trench, les bombers sont brandés par des inscriptions diagonales, les boutons pressions s’incrustent sur nos denims façon jogging. Et le hoodie n’est plus, il se porte désormais transparent en plastique bleu translucide ! Cette collection nommée ‘Hardware to Software’ a été imaginée sur une gamme de couleur rétro-futuriste ; des gris-beige on vire aux pastels intemporels, on se permet les tons sur tons gris-blanc ou le total look jaune signalétique, c’est à la fois doux et électrique.

A l’occasion de la Fashion Week, l’équipe Folkr en a profité pour s’immiscer dans les backstages du défilé Andrea Crews pour capturer le meilleur des silhouettes printemps-été 2019 photographiées par Pierre Pomonti.

A propos de l'auteur

Anouck Leclercq

"Les filles averties respectent les règles mais twistent les codes. Car ce sont elles qui décident quand elles veulent séduire - ou pas. Bref, elles jouent mais ne trichent pas." - Philippe Corbin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.