La photographe Eléonore Wismes explore depuis plusieurs semaines de nouveaux horizons. Cette série de photos est une ode à la femme et à la beauté. Un mélange d’images argentiques et d’aquarelle. Nous ne parlerons pas ici de technique, mais de poésie.

Les ciels se parent de nouvelles couleurs, les corps nus se mêlent à des décors imaginés voire imaginaires, les visages s’éclairent de mille feux, des étoiles dignes de dessins d’enfants viennent sublimer des décors urbains. Des images d’une simplicité remarquable mais d’une beauté rare. Éléonore nous plonge ici dans un monde surréaliste, enfantin, aérien et nous offre un réel moment d’évasion. Si vous souhaitez en voir plus, vous pourrez retrouver son travail du 12 au 15 avril 2018 à la Galerie DD (5 cité Dupetit-Thouars 75003 Paris).

Dans le cadre d’une exposition baptisée ‘Tahiti‘, en partenariat avec RVCA et Lomography, elle exposera les photographies et aquarelles de son dernier voyage. Départ pour la Polynésie Française. Un voilier comme décor. Accompagnée de Balthazar, François, Guillaume, Jacques et Tabata, artistes et amis, elle a capturé ce voyage pas comme les autres.

A propos de l'auteur

Pierre Pomonti

'Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.' - Marcel Proust

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.