Nous vous avions déjà parlé de la photographe Eléonore Wismes. Elle ne cesse d’explorer de nouveaux horizons et s’essaye en permanence à d’autres disciplines et collaborations. Elle nous revient aujourd’hui avec une série surprenante illustrée par les mots de son ami Lou Levy. De la poésie au service de l’image !

‘J’ai marché dans les déserts sans désir de glorification quelconque quêtant un indice, une trace du diamant d’antan et j’entendais des paroles que l’on me murmuraient au creux de l’oreille attentive, m’indiquant des voies, pas toujours très aisées, toujours hors des circuits, déclamant une poésie qui ne se veut pas sentencieuse mais qui loue la discrétion, je vise le juste et la parole brute et nettoyée, volonté de clarté dans les brumes environnantes, tranchants ce qui s’oppose à la liberté, j’ai marché dans les déserts me demandant à quand l’oasis qui au loin se dessinait, sachant bien qu’un jour ce désir devait être assouvi et connaître la pleine ardeur d’un soleil qui rassure et d’une force qui s’étale en grandeur; une autre fois, ce fut un prince qui longtemps me parla sous les portiques de l’ancienne ville à qui je dédie mon cœur, c’est à dire mon amour et que je transpose mes volontés dans le réel, ça me semble une des plus belles choses qui soit, un amour vrai car un amour partant de la source.’

A propos de l'auteur

Pierre Pomonti

'Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.' - Marcel Proust

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.