Ibeyi a fait forte impression grâce à son premier opus éponyme sorti début 2015. Il était porté par le très captivant River. Depuis, le duo a vécu une véritable ascension. Elles ont été repérées par Beyoncé, et figurent notamment dans le clip de ‘All Night’. En 2016, les sœurs ont défilé pour Chanel à Cuba. Dans la foulée le binôme a aussi participé au festival Coachella.

Après ces deux années bien remplies, Lisa-Kaindé et Naomi Diaz sont de retour. Elles viennent de dévoiler ‘Ash’ : leur second album studio. Le terme qui décrit le mieux ces 12 inédits est ‘multiculturel‘, tant les inspirations du groupe sont diverses. Ibeyi chante en anglais, en espagnol, mais aussi en yoruba (langue parlée au Nigeria). Le groupe mélange habilement hip-hop et chants incantatoires, sur fond de sonorités afro-cubaine. Le tout donne
un ensemble puissant, mélodieux, et bien rythmé.

Un album riche en collaboration

Ce nouveau projet est également le fruit de plusieurs rencontres. On retrouve la rappeuse espagnole Mala Rodriguez sur ‘Me Voy’. Le pianiste canadien Chilly Gonzales les accompagne sur ‘When Will I Learn’. Leur collaboration la plus prestigieuse reste Kamasi Washington. Le saxophoniste de jazz (adulé par les rappeurs) figure sur ‘Deathles’ : un titre très engagé.

De ce disque on retiendra : ‘I Wanna Be Like You’ (jolie déclaration d’amour fraternelle). Autre coup de cœur pour ‘Waves’ et ‘Away Away’ : des titres à l’ambiance vaporeuse. Enfin, mention spéciale pour ‘No Man Is Big Enough For My Arms’ : véritable hymne féministe. Pour ce morceau, le groupe a utilisé des déclarations de Michelle Obama.

A propos de l'auteur

Yoan Corantin

“La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée.” - Platon

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.