Récompensée du prix LVMH l’année dernière, Marine Serre présentait son premier défilé ce mardi. Intitulé ‘Manic Soul Machine’, le premier show de la jeune créatrice de 26 ans fait sensation. Il faut dire qu’en l’espace d’un an, Marine a conquis la modosphère où elle impose son identité très marquée, apportant une nouvelle vision.

« Ces mots définissent ce que j’ai vécu ces derniers mois et aussi probablement ce que la mode est aujourd’hui. Nous sommes tous des machines, non ? Même si j’espère avoir gardé mon âme. »

Pour cette nouvelle collection, la créatrice orientalise l’allure sportive en mêlant des drapés aux matières techniques. La parka en plastique se voit revêtue de rouge pour plus de féminité. Marine Serre ose la couleur ; tout à coup le mauve se marie à tout, comme une évidence. Alors que les foulards se multiplient, faisant même office de sac ou encore de soutien gorge. Marine Serre joue la fluidité, l’asymétrie et s’amuse des superpositions. Elle mixe avec brio les imprimés et met ainsi à l’honneur l’upcycling en créant ses robes à partir de foulards vintages.

Mêlant sportswear et féminité, les silhouettes sont parfaitement équilibrées. Les coutures contrastées soulignent les formes et surlignent les courbes. Le matelassage s’incruste sur le denim, sur le velours, sur le cuir, il est partout. Tous les codes du sport sont présents : combinaison, plastique, veste de motard, allant même jusqu’à proposer un short cycliste. Et on retrouve évidemment le motif croissant devenu son logo, faisant référence au monde arabique et à la virgule Nike.

Marine-serre-fashion-show-pfw-folkr Marine-serre-fashion-show-pfw-folkr (20)

A propos de l'auteur

Anouck Leclercq

"Les filles averties respectent les règles mais twistent les codes. Car ce sont elles qui décident quand elles veulent séduire - ou pas. Bref, elles jouent mais ne trichent pas." - Philippe Corbin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.