Pour son défilé printemps-été 2019, Demna Gvasalia, directeur artistique de la maison Balenciaga depuis octobre 2015, nous embarque dans une autre dimension en plein cœur de la Cité du cinéma. Pénétrez avec nous dans un tunnel d’images imaginé par l’artiste Jon Rafman. Demna annonce la couleur dès le début du show avec une série de trenchs, manteaux et blousons aux épaules démesurées, conçus grâce à la technologie du moulage 3D.

Les avancées technologiques sont ici au centre du débat. Sommes-nous en train d’évoluer dans le bon sens ou vers un monde qui nous dépasse de plus en plus chaque jour ? Ces réflexions sont le point de départ de cette nouvelle collection Balenciaga. Une voix répète en boucle les paroles suivantes : ‘Presence is key, now is the answer, ego is not who you are‘. Le mood est clairement plus dark que ses précédentes collections. On ne retrouve plus l’esthétique ‘millennials/normcore‘ ou encore les superpositions qui ont fait le succès de Demna, que ce soit chez Balenciaga ou chez Vetements, sa propre marque. Pas une seule paire de baskets, grande force la maison, mais des escarpins à multiples sangles, des bottines et autres talons surmontés du double B historique de la griffe fondée en 1917.

Par la suite, des robes droites, des costumes et autres ensembles aux coupes impeccables s’enchaînent. Une collection très graphique qui s’inscrit dans la continuité de l’univers Balenciaga et qui rend hommage à l’art de la coupe initié par Cristóbal. Bon voyage !

A propos de l'auteur

Pierre Pomonti

'Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.' - Marcel Proust

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.