Une fois de plus la maison Thom Browne nous plonge dans un monde merveilleux à l’occasion de son défilé printemps-été 2019. Direction le Tennis Club de Paris pour un voyage hors du temps où les références à l’univers marin sont omniprésentes.

Les nains de jardin, apparus sur son défilé homme, ouvrent le bal. Le décor est gigantesque. Des cabines de plage sont disposées dans différents coins du podium, comme des portes d’entrée ou de sortie. Les maîtres-nageuses, aux visages masqués, prennent le relais et se posent délicatement sur des chaises hautes. L’américain nous invite à monter à bord en compagnie de ses sirènes des mers. Crabes, baleines brodées, pinces de homard, rayures et étoiles de mer. Un programme qui sent bon l’été. Odeur de plage, odeur de port,… Une présentation qui s’apparente plus à un spectacle majestueux qu’à un traditionnel défilé. Allez-vous aussi prendre le large  ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.